Lost in Temptations – création 2018

Conférence récital autour de l’iconographie de la Tentation de Saint Antoine

 

L’iconographie de La Tentation Saint Antoine propose un univers visuel d’une immense richesse. Complexe, codé, passionnant, c’est également - au-delà de sa référence chrétienne - un parfait moyen d’appréhender le dilemme entre Bien et Mal à travers le temps. En effet, en 1000 ans de créations, la confrontation entre ces deux pôles se fait sur un mode très différents et les occurrences du Mal sont étonnamment variées, nous donnant de précieuses informations sur les obsessions de chaque époque .

Chez Jérôme Bosch*, par exemple, l’anachorète semble englouti dans le délire, la folie, sa lutte n’est traduite que par la faible lueur d’une chandelle dans l'intériorité (hautement symbolique) d’une caverne. C’est sur la chandelle vacillante de sa Foi qu’il s’appuiera pour surmonter ses doutes. A l’inverse, sa résistance devient tension de tout l’être, arc-boutement face au Mal chez Salvador Dali**. Voici 2 manières très différentes d’envisager la Tentation : Antoine peut se trouver au coeur du chaos, en plein désarroi, ou au contraire, affronter sereinement le risque de sa déréliction. L’une des richesse du thème réside aussi dans l'ambiguïté de la présence et de la victoire du « Bien ».

Comme un clin d’oeil, le répertoire lyrique illustrera le propos : Mozart, Schubert, Chausson, Deodat de Severac sur un texte d’Hugo, Catalani… autant de magnifiques airs qui diront les tourments de l’âme en français, allemand ou italien.

 NB:Inscriptions auprès de l'Utl de Rennes

*Triptyque de la Tentation, MBA Bruxelles, 1450 ou 60-1516 ** Tentation, 1945-46 concours Bel Ami, MBA Bruxelles